phytoregulateurs

hormones

Acide indole acétique (AIA)

CAS Nº : 87—51 —4
Spécification : 99 % TC

Rang d’application :

riz, cacahuète, coton, pêche, prune, raisin, pomme, aubergine, pomme de terre, patate douce, kiwi, maïs, haricot, carotte, melon, pastèque, tomate, pin, peuplier, séquoia

Fonction :

AlA est une hormone végétale de la famille des auxines, avec activité flatteuse de la croissance de plantes. II s’utilise comme ingrédient en formulations pour stimuler L’enraciné de boutures de cultures herbacées et ligneuses, et cultures ornementales.

Acide 3-lndolebutyrique (IBA)

CAS Nº : 133-32-4
Spécification : 98 % TC

Rang d’application :

cerise, pêche, prune, pomme, raisin, kiwi, melon, œillet, chrysanthème, rose, magnolia, jasmin, azalée, rhododendron, thé, peuplier, pin, etc

Fonction : IBA est une hormone végétale de la famille des auxines, utilisé comme ingrédient en flatteurs de l’enracinement, et pour augmenter celui caillé des fruits de différentes cultures. II s’utilise aussi dans la propagation in vitro, parce qu’en combinaison avec les cytokines, comme la kinétine, les auxines causent la formation de masses de cellules indifférenciées dénommées cal. La formation de cals est utilisée souvent comme une première étage dans le processus de micropropagation, où les cellules de ceux-ci sont utilisés pour former d’autres tissus.

Acide naphtalène acétique (ANA)

CAS Nº: 86-87-3
Spécification : 98 %TC

Les auxines conduisent la formation et organisation du phloème et du xylème, aussi bien que la différenciation cellulaire et la régénération des tissus vasculaires. Pour cette raison, elles sont utilisées en micropropagation. Dans les cultures, les auxines promeuvent l’initiation des racines, sont nécessaires pour la croissance et développement des fruits, et augmentent la nouaison et la parthénocarpie. Les auxines retardent aussi la sénescence du fruit.

Application :

Blé, soja, betterave, poire, pomme, tabac, cannabis, coton, pape, chou, rotin de sucre, menthe, riz, etc.

Fonction : ANA est utilisé de trop en agriculture et sylviculture, aussi bien que dans des légumes, des fleurs, des arbres fruitiers et d’autres cultures, pour stimuler la formation de racines dans des pieux et améliorer celui caillé du fruit, pour réduire la chute de pré-récolte. Il est aussi utilisé souvent pour conduire à la fleuraison dans quelques cultures, comme l’ananas (moyennant la production conduite d’éthylène). ANA s’utilise aussi pour retarder la germination des tubercules de pomme de terre.

Acide gibbérellique (GA3)

CAS Nº : 77-06-5
Spécification : 90 % TC

Les gibbérellines accélèrent la croissance de pousses végétatives, en produisant des plantes plus grandes, et souvent elles augmentent aussi la division cellulaire.

Effets :

– Généralement elles renforcent la dominance apicale.
– Stimulent la fleuraison sans exposition à de basses températures et à des conditions requises spécifiques de photopériode. Par exemple, il a un effet efficace dans la stimulation de la fleuraison dans les pépinières de riz hybride.
– L’augmentation de la fructification. Est stimulée la fleuraison prématurée et la parthénocarpie dans quelques espèces, comme les poires.
– Rompent la latence des graines, en accélérant la germination.
– Rompent la latence des organes végétatifs. II conduit la puisse de bulbes et des tubercules.

Rang d’application :

Toutes les plantes.
Amande :contre des retards de fleuraison.
Artichaut : il conduit la croissance et précocité, et elle allonge la pousse.
Aubergine : plus grande production.
Céleri : Il contrecarre les problèmes de sols froids et salins, favorise une récolte prématurée.
Cerise :il retarde la récolte et l’échelonnement de ses dates, amélioration de la qualité et la taille de la baie, et contrecarre les effets de maladies virales.
Clémentine et citron : il favorise celui coagulé, évite tombées.
Concombre : il améliore la fructification.
Coton : il standardise la fructification et réduit les pertes des premières capsules.
Échines : il augmente le poids frais, améliore la présentation et facilite la récolte mécanique.
Fraise : il avance la fleuraison, l’amélioration de la fructification et favorise l’engraissement du fruit.
Haricot : il augmente celui caillé, réduit le temps de production et augmente celle-ci.
Laitue : il augmente la croissance végétative et l’uniformité, la récolte avance et il conduit la production de graines.
Luzerne : il augmente la hauteur et la production, en obtenant plus de pousses tendres.
Mangue : il réduit le nombre de fleurs et augmente le poids du fruit.
Melon, concombre et pastèque : augmentation la taille du fruit et facilite la manipulation et le transport du fruit pendant et après la récolte.
Orange : il améliore la résistance de la peau, évite la sénescence de l’écorce, pour permettre un emmagasinage plus prolongé dans l’arbre, et ainsi étendre la période de commercialisation.
Petit-pois : plus grande croissance de la plante et plus grande production.
Poire : il améliore celui caillé, promeut la formation de fruits parthénocarpies et pallie les effets des gelées.
Pommes ‘Golden Delicious’ : il évite l’oxydation. Il améliore celui caillé.
Prune : il retarde la récolte, réduit le brunissement interne et augmente le rendement.
Pommes de terre de semailles : il stimule la puisse.
Raisin : il conduit le prolongement des pédoncules des grains et de la croissance de ceux-ci. Il améliore la production de raisin sans graines.
Riz : il promeut la germination du riz.
Rotin de sucre :augmentation du rendement.
Tomate : il stimule le développement, augmente la mesure du fruit, augmente la consistance de la peau et augmente le rendement. 

GA4 + GA7


CAS Nº  GA4 : 468-440
CAS Nº  GA7 : 510-75-8

Les gibbérellines accélèrent la croissance de pousses végétatives, en produisant des plantes plus grandes, et souvent elles augmentent aussi la division cellulaire.

Effets :
– Généralement elles renforcent la dominance apicale.
– Stimulent la fleuraison sans exposition à de basses températures et à des conditions requises spécifiques de photopériode. Par exemple, il a un effet efficace dans la stimulation de la fleuraison dans les pépinières de riz hybride.
– L’augmentation de la fructification. Est stimulée la fleuraison prématurée et la parthénocarpie dans quelques espèces, comme les poires. Rompent la latence des graines, en accélérant la germination.
– Rompent la latence des organes végétatifs. II conduit la puisse de bulbes et des tubercules.

Normalement, le mélange GA4 + GA7 est utilisé pour renforcer l’action de la GA3, aussi bien que pour améliorer l’effet parthénocarpie, puisque l’acide gibbérellique seul peut causer des fruits avec des formes allongées peu naturelles.

6-Bencylaminopurine (6-BA)

CAS Nº : 1214-39-7
Spécification : 98 %, TC

L’utilisation principale des cytokinines dérive de la capacité pour retarder la sénescence et maintenir la verdure des feuilles et plantes (comme inhibiteur de la kinase respiratoire dans les plantes, augmente la vie post récolte des cultures de feuille). Ils s’utilisent aussi pour promouvoir la germination de graines, pour finir l’état de latence des bourgeons latéraux, et promouvoir la fructification.

Les cytokinines modifient l’action des auxines, en affectant la longitude inter nodal et la croissance des feuilles. D’autre part, les cytokinines jouent aussi un papier souligné dans la nodulation de légumineuses. Dans la culture in vitro, l’application des cytokinines conduit la division cellulaire, en présence d’auxines, aussi bien que la formation de pousses.

Application :

Pomme, cerise, raisin, laitue, chou, céleri, riz, rose, etc.

Fonction :  6-BA est une cytokinine synthétique qui cause la croissance et développement général des plantes, et améliore la fleuraison et la fructification. II peut s’utiliser pour promouvoir la pousse des roses. Mais il s’utilise aussi pour augmenter la photosynthèse, retarder le vieillissement, et augmenter la production. En ce sens, il est utilisé en bananier, orange navel, etc.

6-Furfuryleaminopurine (Kinetine)

CAS Nº : 525-79-1
Spécification : 99 % TC

L’utilisation principale des cytokinines dérive de la capacité pour retarder la sénescence et maintenir la verdure des feuilles et plantes (comme inhibiteur de la kinase respiratoire dans les plantes, augmente la vie post récolte des cultures de feuille). Ils s’utilisent aussi pour promouvoir la germination de graines, pour finir l’état de latence des bourgeons latéraux, et promouvoir la fructification. Les cytokinines modifient l’action des auxines, en affectant la longitude inter nodal et la croissance des feuilles. D’autre part, les cytokinines jouent aussi un papier souligné dans la nodulation de légumineuses. Dans la culture in vitro, l’application des cytokinines conduit la division cellulaire, en présence d’auxines, aussi bien que la formation de pousses.

Application :

Coton, poire, pomme, raisin, laitue, pomme de terre, tomate, fraise, poivron, safran, rose, etc.

Usages :

– Pulvérisation après la récolte pour prolonger la vie d’emmagasinage de légumes comme asperges, brocoli ou du céleri.
– Le traitement de houx pour les décorations de Noël permet de le prendre des semaines avant son utilisation.
– Finir l’état de latence des bourgeons latéraux.

Acide abscissique (ABA, S-ABA)

CAS Nº : 14375-45-2
Spécification : 90 %TC

Applications :

Haricots, melons, aubergines, riz, coton, fleurs, fruitiers, etc.

Effets :
l) Inhibe les gibbérellines, inhibe le développement de pousses secondaires ou latérales, donnant comme résultat I’inhibition de la ramification ou de la dominance apicale.
2) Améliore la coloration : ABA stimule l’accumulation de substances provenues de la photosynthèse, augmente le contenu de pigments, peut promouvoir la maturation des fruits, peut maintenir la couleur rouge brillant des fruits rouges, et améliorer la qualité.
3) Promeut la résistance dans celui qui est étendu des céréales : appliqué au blé et au riz, ABA peut inhiber l’élongation de la pousse et augmenter le poids du pannicule.
4) Peut aider à dépasser le stress environnemental : ABA peut conduire de la résistance au stress (résistance au froid, résistance à la sécheresse, antibactérien, résistance à des maladies), et il peut même activer le système immunologique de la plante.
5) Promeut la fermeture des stomates :  ABA peut faire que les stomates soient fermés rapidement, pouvant être utilisé comme agent anti transpiration.
6) Affecte à la fleuraison : l’ABA peut transformer en latents les bourgeons terminaux de plantes comme la fraise ou la ronce, peut aussi promouvoir la fleuraison pendant les jours longs.
7) Inhibe et promeut la croissance : En pulvérisant ABA à des doses hautes la croissance de la pousse, hypocotyles, racines, peut inhiber coleoptyles ou des feuilles. En pulvérisant à baisse de la concentration  peut promouvoir I enracinement et fortifier la croissance de l’hypocotyle, et stimuler le développement de fruits parthénocarpies.
8) Maintient la latence de pousses et graines.

d'autres phytoregulateurs

Triacontanol

CAS Nº : 593-50-0

Le Triacontanol est un alcool gras qui se trouve dans la cuticule des plantes et dans la cire d’abeilles, et est un stimulant de la croissance pour beaucoup de plantes.

Les meilleurs effets du triacontanol sont obtenus quand il est formulé avec des substances fertilisantes, tels comme N, P, K, B, Zn.

Avantages :

l) Promouvoir l’enracinement ; pousse, fleuraison, croissance des feuilles de forme précoce, augmentation du contenu de chlorophylle et amélioration de la photosynthèse.
2) Appliqué dans les pépinières, il peut améliorer le pourcentage de germination, la qualité des plantules, et augmenter en définitive l’efficacité.
3) Appliqué sur les cultures déjà établies, il peut augmenter le nombre de pousses, et celui caillé des fruits.

Application :

Riz, maïs, sorgho, coton, haricot, tabac, betterave sucrière, rotin de sucre, cacahouète, légumes, arbres fruitiers, fleurs. Il est aussi applicable pour la culture d’algues.

Résultats dans de différentes cultures :

L) Haricot vert, maïs, riz, blé et céréales en général : Il améliore le taux de germination, augmente la force germinative, et augmente la production jusqu’à 5-10 %.
2. Légumes de feuille, pommes de terre, pépinières, pâturages, rotin de sucre : Il augmente la production en plus d’un 10 %.
3. Arbres fruitiers, légumes solanacées, cultures de céréales, soja, coton : La pulvérisation pendant la fleuraison peut améliorer significativement la production.
4. Pépinières de boutures : il favorise l’enracinement.
5. Appliqué dans des algues laminaires : Il peut augmenter la production en plus d’un 20 % et augmenter la longitude, largeur, grosseur des feuilles d’algues.

Brasinolide

CAS Nº : 72962-43-7
Spécification : 90 % TC

Le brasinolide est un brassin stéroïde et peut se considérer une allélosubstance, substance chimique qu’elle influence dans la croissance, la survie et reproduction d’autres organismes. Dans le cas du brasinolide, il peut promouvoir la division cellulaire et le prolongement des pousses.

Application :

Blé, maïs, concombre, tomate, poivron, haricot, pomme de terre, etc.

Activité :

l) Il promeut la croissance, augmente le rendement, améliore la qualité.
2) II augmente le pourcentage de caillé de fruits, la croissance de ceux-ci, et la récolte finale.
3) La résistance au stress améliore la résistance au froid, à la sécheresse et aux maladies, en général.
4) II régule la différenciation en culture in vitro.
5) Il diminue la phytotoxicité de pesticides, fongicides et herbicides.
6) II augmente l’activité et l’énergie des graines, et, en conséquence le pourcentage de germination.

Diéthyl aminoéthyl hexanoate (DA-6)

CAS Nº : 10369-83-2
Spécification : 98 % TC

DA-6 amélioré l’activité de la peroxydase végétale et la nitrate réductase, augmente le contenu de chlorophylle, accélère la photosynthèse, et promeut la division cellulaire. Pour cela il promeut la croissance des parties aériennes et des racines des plantes.

Applications :

Haricots, melons, aubergines, riz, coton, fleurs, herbacées, fruitiers, etc.

Autres effets :

+ a synergie avec les engrais
+ augmente la récolte de légumes et fruits
+ amélioré la germination des graines.

Acide poly-L-glutamique (PGA)

CAS Nº : 25513-46-6
Spécification : 25 % SP

L’acide poly-L-glutamique a différents effets remarquables sur les plantes, depuis synergies avec les engrais, jusqu’à ce qu’il augmente la croissance des racines.

Application :

Horticoles en général (haricots, melons, aubergines…), fruitiers, riz, coton, ornementaux, etc.

Effets :

l) Synergique avec les engrais, il agit aussi comme agent de libération lente.
2) Active la microflore de la rhizosphère.
2) Promeut le système radiculaire.
3) Améliore la coloration du fruit.
4) Augmente la taille des fruits et, en conséquence, de la production.
5) Améliore la capacité de réponse des cultures contre des maladies et stress.

Chitosan-oligosaccharide

CAS Nº : 9012-76-4

Spécification : 90 %

Origine : Carapaces de crabe et crevette

Solubilité : Soluble en eau

Biodégradabilité : Facilement biodégradable

Toxicité : Pas de toxique, écologiquement rationnel

Activité :

l. Activité régulatrice de la croissance végétale et induction de résistance au stress : résistance conduite en tabac, riz, carotte, tomate, coton, blé, fraise, etc.

2. Traitement de graines : Le chitosan augmente le taux de germination des plantules, et leur résistance à des maladies, promeut la croissance des cultures et augmente le rendement.

3. Activité bactéricide et fongicide : Le traitement avec le chitosan oligosaccharide fait que les

Cultures battent l’action de différents pathogènes.

4. Améliore l’activité insecticide :le chitosan oligosaccharide a une certaine activité insecticide contre les plaies de Lépidoptères p. et Homoptères p. L’activité contre quelques pucerons s’élève à autour de – 80 %.

5. Promeut la croissance de racines : Après l’application, il augmente le nombre et dimension des racines secondaires et des poils radicaux, en améliorant l’absorption d’engrais et eau.

6. Améliore la qualité des cultures et augmente le rendement.

Glycine-bétaïne

CAS Nº : 104-43-7

Le glycine bétaïne est un dérivé d’aminoacide qui se produit dans des plantes, surtout dans des conditions de stress. Une action connue de la glycine bétaïne dans les cellules sous stress osmotique consiste à maintenir la teneur en eau en réduisant la teneur en solutés, c’est-à-dire en agissant sur l’ajustement osmotique. De manière plus générale, le GB joue un rôle important en tant que soluté compatible dans les plantes dans divers types de stress environnemental, tels que des niveaux élevés de sels, de sécheresse, ou des températures élevées ou basses.

Différentes espèces végétales ont des capacités de synthèse différentes du GB, et certaines plantes, comme les épinards et l’orge, accumulent des niveaux relativement élevés de GB dans leurs chloroplastes, tandis que d’autres, comme le tabac, ne synthétisent pas ce composé.
Dans la plupart des cultures, l’application de glycine bétaïne généralement améliore la tolérance aux conditions de stress.

mediterranea de

Terrassa (Barcelona)

argonauta@mediterraneadeagroquimicos.es

Politique de confidentialité

Le site Web http://www.mediterraneadeagroquimicos.cat est propriété de Mediterránea de agroquímicos, et n'inclut pas de cookies, ni ne recueille de données auprès des visiteurs.

Share on Facebook Share
Share on TwitterTweet
Share on Pinterest Share
Share on LinkedIn Share
Share on Digg Share
Print Print